En allant à ce reportage sur l’opération Sentinelle à Paris, je discutais avec ma stagiaire de tous ces talentueux photographes qui ont immortalisé Paris, et parmi eux, de Brassaï et de ses magnifiques photos nocturnes en noir & blanc. Il n’en faudra pas beaucoup plus pour me donner envie de traiter cette photo de Sentinelle devant la Tour Eiffel en noir & blanc.

Quelques heures après notre premier passage au pied de la tour Eiffel, auprès des soldats du 1er RI, l’officier com’ se fait un peu attendre. Et le soleil se couche -très vite- la lumière décroit dramatiquement, faisant passer les tendres couleurs crépusculaires du ciel de Paris -que je souhaitais immortaliser à l’origine- vers un bleu profond ponctué de nuages éclairés en rouge sombre -pas très chouette-.
Alors je change mon fusil d’épaule et choisis de m’inspirer de l’oeuvre de Brassaï pour traiter « la » photo que je voulais faire ce jour-là en noir et blanc. Plus besoin alors de m’inquiéter des couleurs ou des teintes des différentes lumières, juste de régler mon exposition, mon flash, et de choisir mon cadre pour mettre en valeur les contrastes déjà présents.

EXIF | Ouverture: ƒ/7.1 | Appareil photo: Canon EOS 5D Mark III | Prise de vue: 18/02/2016 | Copyright: Sandra Chenu Godefroy - Photographe d'action | Correction d'exposition: -1/3EV | Focale: 17mm | ISO: 640 | Vitesse d'obturation: 1/2.5s |


Version Couleur et Noir & Blanc [Ref:4116-04-0280]

Version Couleur et Noir & Blanc [Ref:4116-04-0280]

Le gros du travail se fera donc en post-traitement de l’image sous Lightroom (pour les néophytes: puisque je shoote mes images en RAW, un format brut, je dois « développer » mes photos sur un logiciel de traitement d’image après la prise de vue). Vous trouverez ci-dessous un aperçu de ces réglages (cliquez sur l’image pour agrandir)

.

Ecran Lightroom du post-traitement [Ref:4116-04-0280]

Ecran Lightroom du post-traitement [Ref:4116-04-0280]

Il s’agit donc dans l’ordre:

  • de recadrer l’image au format 4/3 (c’est le format des feuilles de papier argentique)
  • de gérer l’exposition et le contraste de l’image couleur
  • de convertir l’image en noir & blanc de façon à avoir de beaux gris dans le ciel
  • d’augmenter le contraste de l’image noir & blanc
  • de foncer légèrement le visage du soldat en bas à gauche rendu trop « brillant » par le flash

Et c’est tout ! L’image est prête à être exportée !