Le 29 avril 2016 // Quasiment 10 ans plus tard, de retour d’une « manif » j’ai retrouvé cet article de blog, et il m’a donné envie de rouvrir la boîte de tirages barytés qui contient les précieuses épreuves argentiques de ce reportage…

Le 28 avril 2009 [article original]

Cette photo, c’est la fin de la manifestation, le dernier carré des manifestants les plus excités (on comprend aisément que les casseurs ne soient pas restés) encadrés par deux rangées de gendarmes mobiles et de CRS, juste à coté du commissariat des Invalides. Des noms d’oiseau, les derniers sursauts des banderoles, quelques illuminés qui cherchent la confrontation, et l’espace qui diminue avec moi à l’intérieur… A ce moment là, sans connaître les méthodes des forces de l’ordre, je reste scotchée par le regard de ce jeune gendarme, pas énervé, peut être un peu triste, très calme, ferme mais sans rancœur.

J’ai su après que ce n’était pas les unités « caillassées » qui intervenaient sur la fin d’une manif, pour éviter des débordements.. il n’empêche, la solidarité entre collègues, le vécu de manifs précédentes et puis, les JT de 20 heures qu’ils voient aussi, autant de bonnes raisons d’être hargneux et violent. C’est cette photo qui à donné son titre à ce reportage sur les manifestations anti-CPE « En face de vous il y a des hommes » malgré leur carapace, leur armure, leur casque, derrière chaque policier, derrière chaque gendarme, il y avait un homme avec ses pensées, ses idées, ses raisons, pas si différentes de chacun d’entre nous.

VOIR + Reportage photo sur les manifestations anti CPE /2006