Reporter-Photographe

Derrière les images

Secouristes Sans Frontières

15/06/2022

Nous sommes en 2011 et j’accompagne l’association Secouristes Sans Frontières à l’une de ses manœuvres annuelles qui lui permettent d’entretenir les compétences de ses bénévoles. En arrivant, je remarque avec surprise l’importance de la base arrière sur ce type d’exercice : chaque secouriste est venu avec sa famille au grand complet ! Conjoints, enfants, parents même, tout le monde et mis à contribution !

Certains se chargent de la logistique, du ravitaillement, chacun s’affaire à sa tâche ! Un des organisateurs vient demander à un groupe d’enfants de tous âges qui voudrait jouer un rôle de victime dans la friche industrielle non loin.

[Ref: 2411-16-0575]

EXIF | Credit: Sandra Chenu Godefroy | Appareil: NIKON D700 | Date: 01/10/2011 | Focale: 30mm | ISO: 1600 | Ouverture: ƒ/4 | Vitesse: 1/4s |

A la plus grande surprise de ses aînés, une toute petite puce se porte volontaire, sa mère intervient « ce sera dans le noir et ça va durer longtemps tu le sais? ». Elle maintient sa candidature, mais juste avant d’y aller, elle récupèrera le lapin en peluche tendu par sa mère.

Et quand, longtemps après, les secouristes finiront par la trouver dans les décombres, après une progression compliquée faite de déblayage de blocs et de découpe de barreaux, quand ils s’emploieront à la conditionner en barquette pour la sortir en sécurité: elle continuera, imperturbable, a caresser la tête de son petit lapin. Jusqu’au bout !

Je ne suis pas une nana intéressante !

Je ne suis pas une nana intéressante !

Le salon Milipol la semaine dernière a été l'occasion d'entendre nombre de remarques quant au fait de faire mon métier en étant une femme : était-ce un avantage ou un inconvénient ? Pourtant, mes interlocuteurs ont pu remarquer que si je ne venais certes pas en...

Sandra Chenu Godefroy, photographe indépendante

Sandra Chenu Godefroy

Photographe

Spécialisée dans les images de secours, défense, sécurité, et d’aéronautique. Fille sérieuse qui se prend pas au sérieux.

J’exploite honteusement Tigrou, mon assistant en peluche, et j’adore mon métier, même si c’est pas toujours facile !