Swiss Raid Commando 2009 | GIPN, Libération d’otages

19/10/2009 | Armée, Derrière les images, Sécurité

EXIF | Appareil: NIKON D700 | Date: 26/09/2009 | Focale: 24mm | ISO: 1600 | Ouverture: ƒ/5.6 | Vitesse: 1/60s | Copyright: Sandra Chenu Godefroy |


Je me rappelle l’annonce de Jean Paul alors que nous venions de croiser le GIPN au pas de tir lors de la journée « formation aux armements suisses »: comme il se connaissaient déjà depuis le livre GIPN (ed. Missions Spéciales Production) JP me dit « on va leur faire quelques belles photos posées qui déchirent… pendant qu’ils sont encore propres »

On était jeudi, il faisait soleil, les gars souriaient, un petit coté colo de flics en vacances, qui s’occupe du barbecue? Nous allions les retrouver le vendredi matin à l’arrivée de la marche à Aigle, dans les regards, il n’était déjà plus question de vacances… et les photos qui m’ont marquée et qui illustrent ce post ont été prises le samedi, parce que le Swiss Raid Commando, c’est ça: pousser les hommes dans leurs derniers retranchements, la fatigue, le stress, l’inconnu…

En toute logique, les hommes du Groupe d’Intervention de la Police Nationale avaient choisi pour la phase tactique une épreuve de libération d’otages.
J’avais déjà suivi d’autres équipes dans les baraquements, je décide donc de rester à l’extérieur pour changer et réaliser les quelques photos que j’avais à l’esprit: la progression dans les sous-bois, la communication entre les équipiers, de belles vues des policiers en appui et bien sûr l’évacuation de l’otage…

Portrait d'un policier du GIPN 69 lors du Swiss Raid Commando [Ref: 4209-01-1064]

Portrait d’un policier du GIPN 69 lors du Swiss Raid Commando [Ref: 4209-01-1064]

Je suis le briefing du responsable de l’épreuve, l’occasion d’accrocher quelques visages dans les trouées de lumières de la forêt, de voir la fatigue autant que la détermination dans les regards. Ensuite j’anticipe le trajet des policiers vers les baraquements, le groupe se rapproche rapidement, s’arrête, puis se positionne à couvert derrière les sapins pour observer les baraques, je me baisse pour être à leur hauteur et je cliche quelques images dans un plus total contrejour.

La suite s’enchaîne comme une horloge de précision: Premiers échanges de tirs avec les ravisseurs, approche, vérification des fenêtres et des caves de la maison, ouverture de la porte, et l’équipe s’engouffre dans la première maison. Le temps de souffler, de discuter avec Thomas, de regarder ce qui a été pris, et de se préparer pour la suite…. et d’attendre nos policiers!

Il finissent par sortir et après analyse du second bâtiment découvrent que le seul moyen d’accès est une fenêtre ouverte à mi-hauteur, ils se positionnent de part et d’autre de l’ouverture, et très vite, s’engouffrent dans le bâtiment. Il ne me manquait plus que la photo finale, après un moment d’hésitation: la sortie au 200mm dans l’axe de la sortie de l’équipe, ou au 14-24 en contreplongée? Finalement j’opterai pour le 14-24, parce que le grand angle me permettrait de dramatiser la situation alors que le télé allait aplatir les perspectives… et à nouveau l’attente, avec elle l’ironie: voulaient ils faire mourir les preneurs d’otages de vieillesse? Ils finissent par sortir, 3 photos en mode rafale, une seule montrera lisiblement l’otage, le choix est vite fait.

Libération d'otage par les raiders de la patrouille Cobra 69 lors du SRC 2009 [Ref: 4209-01-1139]

Libération d’otage par les raiders de la patrouille Cobra 69 lors du SRC 2009 [Ref: 4209-01-1139]



L’organisateur de l’épreuve félicite l’équipe: l’intervention a été réalisée avec une grande maîtrise et de façon très sécurisée, ils empocheront (presque) tout les points. Cela permettra à l’équipe Cobra 69 de terminer première équipe française et 13ème patrouille au classement général ce qui parmi 150 est bien plus qu’honorable.

VOIR + Reportage photo sur le Swiss Raid Commando 2009

Bienvenue sur le blog Reporter-photographe: derrière les images

Ici vous trouverez des photos commentées et leurs réglages, mes derniers reportages et des anecdotes, mais aussi, des making-of, des astuces et des conseils !
Je vous souhaite une bonne lecture et pour vous tenir au courant de mon activité, n’hésitez pas à vous abonner ou à me suivre sur les réseaux !

Sandra Chenu Godefroy

Sandra Chenu Godefroy

Photographe

Spécialisée dans les images de secours, défense, sécurité, et d’aéronautique. Fille sérieuse qui se prend pas au sérieux.

J’exploite honteusement Tigrou, mon assistant en peluche, et j’adore mon métier, même si c’est pas toujours facile !