Cette manœuvre comptait énormément de treuillages, et celui-ci -l’un des derniers- se déroulant à assez basse altitude et à une faible distance de moi, j’avais envie de ne pas le prendre en photo « comme les autres » de façon systématique. Toutes mes autres photos de treuillages avaient mis l’accent, tantôt sur les personnes treuillées, tantôt sur l’EC-145, mais finalement depuis le briefing treuillage réalisé avant le vol, je n’avais plus repris en photo le mécano.
Je braque donc mon 70-200mm sur le mécanicien en plein treuillage. A la vitesse où vont les pâles de l’hélicoptère je n’ai aucun moyen de savoir où elles seront figées, mais je sélectionne une vitesse assez lente 1/250s pour qu’elles laissent une traînée. Je déclenche plusieurs fois et au final j’obtiens la position voulue.

EXIF | Ouverture: ƒ/14 | Appareil photo: NIKON D200 | Prise de vue: 03/07/2008 | Copyright: Sandra Chenu Godefroy | Focale: 135mm | ISO: 200 | Vitesse d'obturation: 1/250s |

VOIR + Reportage photo sur une manœuvre du GBGM à Beynes