Cette tenue alu est caractéristique des pompiers embarqués à bord des bateaux. Pour l’avoir testée, je trouve qu’elle est nettement moins efficace que des textiles « sapeurs-pompiers » actuelles, elle coupe le rayonnement, ce qui est déjà bien… mais c’est un cauchemar pour photographe !
Impossible d’utiliser le flash vu sa réflectance, et la moindre lumière un tant soit peu directe rend la tenue éblouissante. Mais j’ai utilisé ce phénomène à mon profit: j’ai utilisé la lumière du grand soleil de cette journée qui se réfléchissait sur le sol entourant le simulateur. J’ai fait le pari qu’à l’ouverture de la porte du caisson, cette lumière illuminerait la tenue argentée du marin sortant du noir. Ni trop ni trop peu. Pari réussi.

EXIF | Ouverture: ƒ/4 | Appareil photo: CORPORATION | Prise de vue: 29/02/2012 | Copyright: Sandra Chenu Godefroy | Correction d'exposition: -2/6EV | Focale: 120mm | ISO: 100 | Vitesse d'obturation: 1/320s |

VOIR + Reportage photo sur la compagnie des marins-pompiers de Brest