#OctobreRose #GirlPower

Un tirage de cette photo est à découvrir du 1er au 31 octobre en compagnie de bien d’autres créations d’artistes dans le cadre de l’exposition Octobre rose organisée par l’hôpital d’instruction des armées Bégin. Mais pour ceux qui ne pourraient pas se déplacer à Saint-Mandé, voici la petite histoire de cette photo…

14 juillet 2016. Il n’est pas encore 6 heures du matin tandis que je remonte à pied la plus belle avenue du monde. De part et d’autre de la route, déserte pour l’occasion, les mêmes barrières de chantier délimitent les espaces ouverts au public. Sur les colonnes Morris, je remarque en souriant l’affiche de l’exposition consacrée à Barbie au Musée des arts décoratifs.

Difficile de passer à coté de cette calligraphie rose vif, même après une nuit trop courte et un réveil bien trop matinal.

Je me souviens avoir trouvé presque sympathique de consacrer une exposition à ce symbole. Et pourtant, fille de féministe, je n’ai jamais développé d’affection particulière pour ces poupées emblématiques. Aujourd’hui femme affirmée évoluant dans notre société occidentale, voir Barbie au musée à un coté rassurant: on montre dans ces endroits les choses importantes, mais surtout, les choses d’un autre temps.

Bien vite, mes pensées seront interrompues par l’arrivée des premiers bus de troupes, des chars et des véhicules blindés qui viennent s’aligner et apportent chacun leur lot d’uniformes, de parures et de médailles. Ces préparatifs juste avant le défilé sont une expérience formidable pour la curieuse que je suis: autant de gens, autant de petites histoires, d’anecdotes, de moments de vie… Je marche d’unité en unité, de régiment en base aérienne, de frégate en école, et croise autant de visages que d’émotions.

Mes pas me portent jusqu’au détachement de l’école des commissaires des armées. Les cadres ont fait aligner les élèves, dans quelques minutes, ils descendront les champs Elysées. Pour tous, le moment est solennel. Mon regard se pose sur une jeune femme, le regard perdu dans le vague. Elle est blonde, et a choisi de porter cet uniforme bleu marine. Derrière elle, je retrouve cette affiche et l’ombre rose de Barbie. Et je déclenche.

Chacun choisira ce qu’il veut voir dans cet instant suspendu.

Anne-Gaëlle, élève commissaire des armées [Ref:4516-23-0530]

Anne-Gaëlle, élève commissaire des armées [Ref:4516-23-0530]

EXIF | Ouverture: ƒ/5 | Appareil photo: Canon EOS 5D Mark III | Prise de vue: 14/07/2016 | Copyright: Sandra Chenu Godefroy - Photographe d'action | Focale: 278mm | ISO: 1000 | Vitesse d'obturation: 1/640s |

VOIR + Reportage photo sur le défilé du 14 juillet 2016