Sortez vos plus belles images de filles !

06/03/2021 | Blog, Sécurité, Starred

Le 8 mars

C’ est LE jour. Celui où chaque compte officiel, chaque institution ou influenceur digne de ce nom, chacun y va de sa jolie photo de fille pour montrer que 1/ on a des filles chez nous #Youpi 2/ elles sont géniales #Youpi et #ViveLégalitéDesSexes

Et les 364 autres jours alors ? Ceux où les réseaux sociaux se sont attaqués en meute à une jeune recrue fière de porter son uniforme de cérémonie à l’issue de ses classes militaires juste parce que… c’était une femme !
*c’était en 2021 vous ne vous trompez pas : #GillTheAmazon*

Ceux où on évite de recruter une femme « en âge de procréer » parce qu’en âge de procréer justement. Ceux où des communicant/es se sentent bien inspirés de rajouter « En plus, on a une femme dans l’équipe » pour justifier de l’intérêt de faire un reportage chez eux. Ceux où les femmes croisées en reportage me demandent à ne pas être photographiées pour ne pas être mises en avant du fait de leur sexe parce que « c’est usant d’être mis en avant juste pour ça ».

Les 8 mars se succèdent, les success-story, les sourires bright sur les fils d’actualité… le temps passe et j’ai du mal à voir autre chose qu’une opération annuelle de gender-equity-washing à peu de frais (vous noterez l’emploi de nov’langue 3.0 pour ne pas fâcher la patrouille woke qui veille). Du coté de l’égalité des sexes, certes, les choses s’améliorent, petit à petit, les différences de salaires diminuent, les faits de harcèlements sexistes sont plus facilement dénoncés. Bien sûr, tout cela ne va pas assez vite pour les victimes du système et bien trop vite au goût de ceux (et celles !) qui en tirent profit.

Donc en ce jour si particulier, je voulais partager cette photo de deux gendarmes mobiles s’équipant de leurs casques de MO

10 secondes plus tôt j’avais un homme et une femme sous les yeux, 10 secondes plus tard, j’avais deux moblots, prêts à affronter ensemble une nouvelle journée de contestation, prêts à faire à leur niveau ce qui leur serait ordonné pour tenter d’assurer au mieux la sécurité de la population et de ses biens … Je n’ai aujourd’hui pas plus qu’hier envie de vous parler de femmes : elles sont là, leur place est là et c’est normal. Ce sera toujours normal demain et le jour d’après aussi.

Je préfère vous parler des milliers d’anonymes, des milliers de professionnels, des femmes et hommes engagés chaque jour pour assurer leur mission. Tout ça fait bien plus de sens à mes yeux tous les jours de l’année qu’une simple question de genre, une fois par an.
Deux gendarmes mobiles de l’EGM 11/5 de Sathonay s’équipent de leurs casques lors d’un MO [Ref:1419-09-0346]

EXIF | Appareil: Canon EOS 5D Mark III | Date: 16/02/2019 | Focale: 105mm | ISO: 400 | Ouverture: ƒ/8 | Vitesse: 1/200s | Copyright: Sandra Chenu Godefroy - Photographe d'action |

Bienvenue sur le blog Reporter-photographe: derrière les images

Ici vous trouverez des photos commentées et leurs réglages, mes derniers reportages et des anecdotes, mais aussi, des making-of, des astuces et des conseils !
Je vous souhaite une bonne lecture et pour vous tenir au courant de mon activité, n’hésitez pas à vous abonner ou à me suivre sur les réseaux !

Sandra Chenu Godefroy

Sandra Chenu Godefroy

Photographe

Spécialisée dans les images de secours, défense, sécurité, et d’aéronautique. Fille sérieuse qui se prend pas au sérieux.

J’exploite honteusement Tigrou, mon assistant en peluche, et j’adore mon métier, même si c’est pas toujours facile !