Gendarme mobile de nuit au CNEFG [Ref:1410-22-0743]

10/09/2016 | Armée, Derrière les images, Sécurité

L’exercice Satorex durant plusieurs jours et se prolongeant jusque tard dans la nuit (c’est toujours la même histoire: il faut sécuriser une DZ pour faire atterrir des hélicos qui n’arrivent de toutes façons jamais!) je suis les gendarmes mobiles du GBGM qui se mettent en place sur les hauteurs de Saint-Astier pour monter la garde.
Autant dire que Saint Astier, la nuit, coté pollution lumineuse, les astronomes ne doivent pas avoir beaucoup à se plaindre, pour faire des photos par contre… sans utiliser de flash ou de source lumineuse pour ne pas faire repérer les gendarmes postés, il y a challenge !

Aucun challenge n’étant insurmontable, d’autant plus quand il ne s’agit « que » de personnes statiques n’ayant pas vocation à faire de mouvements pour ne pas être repérés, après avoir augmenté au maximum ma sensibilité ISO (12800 ISO était le max du D700), j’augmente ma vitesse jusqu’à un temps de pause de 1 seconde. Je n’avais pas de pied photo avec moi, j’utiliserai donc un tronc d’arbre contre qui je me calerai fermement pour me stabiliser, en ayant pris soin de me remettre de mon crapahutage préalable !

EXIF | Appareil: NIKON D700 | Date: 21/10/2010 | Focale: 14mm | EV: -4/6EV | ISO: 12800 | Ouverture: ƒ/2.8 | Vitesse: 1s | Copyright: Sandra Chenu Godefroy |

VOIR + Reportage photo sur l’exercice Satorex du GBGM à Saint Astier

Bienvenue sur le blog Reporter-photographe: derrière les images

Ici vous trouverez des photos commentées et leurs réglages, mes derniers reportages et des anecdotes, mais aussi, des making-of, des astuces et des conseils !
Je vous souhaite une bonne lecture et pour vous tenir au courant de mon activité, n’hésitez pas à vous abonner ou à me suivre sur les réseaux !

Sandra Chenu Godefroy

Sandra Chenu Godefroy

Photographe

Spécialisée dans les images de secours, défense, sécurité, et d’aéronautique. Fille sérieuse qui se prend pas au sérieux.

J’exploite honteusement Tigrou, mon assistant en peluche, et j’adore mon métier, même si c’est pas toujours facile !