EXIF | Ouverture: ƒ/4.5 | Appareil photo: NIKON D200 | Prise de vue: 29/09/2010 | Copyright: Sandra Chenu Godefroy | Correction d'exposition: -3/6EV | Focale: 70mm | ISO: 200 | Vitesse d'obturation: 1/2500s |


Dernier jour de reportage sur la CIA à la Courtine. « Dans mon sac à dos » depuis une dizaine de jours. Fatiguée. Très fatiguée même. Alors quand il a fallu se lever à 6 heures pour accompagner les instructeurs qui allaient mettre en place le dernier point de l’exercice de synthèse, la motivation, franchement, elle n’était pas très présente. Heureusement un semblant de conscience professionnelle la veille au soir m’avait fait préparer tout mon matériel, j’économise donc quelques précieuses minutes de sommeil, et me rends à l’heure dite à mon rendez-vous. Nous embarquons dans la P4 tandis que le jour se lève en éclairant progressivement les nappes de brouillard qui voilent le camp de la Courtine. La lumière est magnifique, elle transforme le paysage. Et subitement je regrette que l’exercice n’ait pas commencé une bonne heure plus tôt… me voilà donc à attendre impatiemment que les premiers grondement de blindés se fassent entendre avant que les brumes ne se dissipent.

Et la chance est avec moi, la première POMLT passera alors que le soleil était encore à ras des nuages, le premier VAB est immobilisé par un IED fictif, et le scénario imaginé par le Capitaine (« Echo Mike ») se met en place… pour le plus grand regret des gendarmes… et mon plus grand bonheur! Et tandis qu’ils exécutent leur « O, 5, 25 » autour du second Véhicule de l’Avant Blindé, je réalise cette photo en contrejour en sous-exposant d’1/2 diaphragme l’exposition donnée par la mesure centrale pondérée de mon capteur…

VOIR + Reportage photo sur la préparation des POMLT Gendarmerie au camp de la Courtine